J’ai décidé de vous mettre directement sur le site un article que j’ai à la base partagé exclusivement sur mon groupe de suivi,  c’était destiné à mes adoptants. Je pense qu’il peut intéressant pour chacun de connaitre ces informations. Une autopsie peut être très utile en cas de décès soudain qui pourrait laisser penser à une épidémie par exemple.
Je ne suis pas une scientifique, je vous parlerai surtout de mon expérience et celle de mes partenaires.

 

Parfois il arrive qu’on ne comprenne pas nous même entièrement le rapport d’autopsie. Nous sommes ni médecin, ni vétérinaire, mais ça permet déjà de faire un gros tri malgré tout, laisser le doute n’est pas quelque chose de plaisant, autant pour nous que pour nos rats.

 

Cet article ne sera pas forcément le plus joyeux que vous pourrez lire, mais il est important. J’en parle souvent individuellement à chacun d’entre vous, à force de répéter, je me suis dit qu’il fallait prendre le temps de rédiger un petit article.

 

Comme vous le savez, je ne travaille pas seule, j’ai quelques partenaires proches : raterie LPM, RHP et PEX. Nos idées, envies et façon de faire se rejoignent très régulièrement.

On essaie au maximum de faire un suivi complet de nos familles, de nos portées et de nos rats. En plus de viser la transparence, on essaie de marier nos rats dans le but de faire quelque chose de mieux, ou au moins de ne pas faire moins bien qu’avant. 

On peut déjà compter sur de merveilleux adoptants au quotidien, mais de nouveaux adoptants arrivent régulièrement. Malheureusement il est arrivé à plusieurs reprises de ne pas pouvoir poser de diagnostic sur le décès d’un raton né chez nous ou qui est tout simplement impliqué dans nos familles.

Il est important d’avoir un maximum de données que ce soit pour la suite des projets où tout simplement pour un des membres de la famille. En ayant une connaissance des soucis déjà présents (récurrents ou non), on peut sauver un rat ou lui faire gagner quelques mois selon les cas.

 

Comment ?

Tout simplement en dirigeant le vétérinaire vers un diagnostic quand c’est le flou total, ou juste en permettant de creuser plus d’un côté si les symptômes peuvent signifier plusieurs choses.

L’importance d’une autopsie à toute sa place dans tout ça. Je ne sais que ce n’est pas quelque chose de réjouissant, que c’est dégoûtant et pas agréable à vivre. Je l’ai vécue, mes collègues l’ont vécu, on est passé par là, ça n’a jamais été une partie de plaisir mais c’était nécessaire.

C’est également quelque chose qui se prépare, je vais donc aborder la chose avec vous. Ça peut paraître bête, mais il également faut en parler aux personnes qui sont concernées dans la garde/l’entretien des rats.

Il est pas toujours possible de filer chez le vétérinaire une fois notre boule à rejoint le ciel. Dans le cas où l’autopsie pourra être pratiquée dans les 48h qui suivent, vous pouvez tout simplement mettre le corps dans un endroit froid (frigo).

Dans le cas où l’autopsie ne peut être pratiquée rapidement (soucis de mobilité, finance). Il est possible de conserver le corps au congélateur, dans un récipient hermétique par exemple.

Il faut savoir que tout les vétérinaires ne pratiquent pas d’autopsie sur des rats qui ont été congelés. Pour cette raison il est nécessaire de s’informer au près de son vétérinaire en amont pour ne pas être pris de court.

Une analyse (masse/sang/infection) ne peut être pratiqué sur un rat qui a été congelé.

 

Dans quelle situation ? 

– décès soudain sans signe particulier
– rat avec des soucis depuis quelque temps sans qu’un diagnostic précis n’ai pu être posé
– confirmer une hypothèse
– tout simplement parce que des fois on a besoin de savoir pourquoi notre loulou nous a quitté

 

Prix ?

Sans analyse le prix peut varier de 0 euro à 35 euros maximum en général. Avec analyse le prix peut vite augmenter.
Par exemple j’ai 2 vétérinaires qui pratiquent les autopsies : 21 euros pour l’un et 25 euros. Un autre vétérinaire près de Nantes très compétent qu’on recommande souvent, demande 12,5 euros.

En général il est possible de récupérer notre rat après autopsie, c’est une question à poser également à votre vétérinaire.