1- Ethique

 

Je souhaiterai tout d’abord souligner le fait que je ne pratique pas le culling sur mes portées. Chaque portée voulue est assumée jusqu’au bout (placement du raton). Je ne place pas mes ratons à l’animalerie ou autre forme d’élevage qui ne serai pas capable de fournir des conditions de vie idéales pour un rat.

La reproduction des mâles :

  •  Un mâle d’origine inconnue ne reproduira pas avant 16 mois minimum (sauf cas exceptionnel).  Pour les mâles dont la généalogie est connue et le suivi minutieux, une reproduction pourra être envisagée à partir de 10 mois.
  • Aucun mâle ne reproduira s’il présente des difficultés à vivre en groupe (AH, gros dominant tyrannique), le rat devra évidemment être sociable avec l’homme également.
  • Un mâle malade ne sera PAS reproduit.

La reproduction des femelles :

  • Une femelle devra avoir entre 5 et 9 mois à la saillie.. Je ne reproduirai pas de femelle après l’âge de 9 mois ( sauf dans le cas d’une deuxième portée )
  • Une femelle dont le gabarit n’est pas uniforme (grosse tête avec un petit corps) ne sera pas reproduite.
  • Le poids de la femelle devra être situé entre 270g et 400g (une ratte trop grasse a plus de chance d’avoir des difficultés de mise bas)

Aucun rat ne sera reproduit alors qu’il est malade (soucis respiratoires/parasites/tumeur/problèmes neurologiques)

 

2 – De la saillie jusqu’au sevrage

 

 

A. Première étape, quarantaine de pré saillie.

Avant chaque portée avec un rat externe ou une portée interne je demande à ce qu’un minimum de quarantaine soit fait

 

  • En externe : Je demande à ce que la personne évite toute visite à l’animalerie/exposition de rongeurs au minimum 15 jours avant le co-voiturage ou la saillie. Je demande également à ce que la personne évite d’adopter un rat durant cette période de quarantaine interne. Si tout cela n’est pas possible, j’effectuerais tout simplement moi même la quarantaine du rat en question durant 15 jours à 3 semaines ( plus si besoin). Quoiqu’il arrive, le rat sera mis en quarantaine quelques jours à la maison, même si la propriétaire du rat en question a fait une quarantaine interne

 

  • En interne : J’effectue toujours une petite quarantaine interne à la maison avant toute portée avec deux rats issus de mon foyer. Je ne vais donc pas à l’animalerie, j’évite d’adopter ou d’accueillir un rat durant cette période-là (et j’évite de toute façon de ramener un rat à la maison durant la saillie/gestation/sevrage des bébés) si je ne peux pas faire de quarantaine stricte et donc ne fait courir aucun risque aux bébés et à mes futurs adoptants

 


B. La saillie

Je préfère en général que les mâles viennent à la maison (en cas de portée avec mes femelles). Il est très difficile de faire venir (ou faire partir) un rat en co voiturage depuis chez moi avec le peu de mobilité que j’ai. Je ne souhaite donc pas confier mes femelles pour la saillie si il m’est déjà difficile de l’envoyer rencontrer son mâle, de peur de pas pouvoir la récupérer avant la mise bas.
Les saillies se sont toujours faites dans une cage neutre. Afin de pouvoir déterminer la date exacte de saillie, je présente les amoureux tous les jours, et ce plusieurs jours de suite. Ayant du mal à détecter les chaleurs de certaines de mes femelles, cela me permet de détecter plus facilement les chaleurs quand la femelle est en présence du mâle. La femelle à tendance à rejeter le mâle quand elle n’est pas en chaleur, alors que quand c’est le cas elle sautille et le cherche.
Suite à ça, je note donc la date de la saillie. La femelle n’est pas représenté au mâle après la saillie, à moins qu’elle soit en chaleur, ce qui signifie donc que la saillie n’a pas prise.

C. La gestation

La femelle durant la gestation vie avec ses copines jusqu’au 20e jour de gestation en général. Elle est ensuite isolée dans une cage de maternité. Durant la période de gestation, je ne fournis pas d’extras supplémentaires, afin d’éviter de faire grossir les ratons inutilement et donc diminuer les risques d’une mise bas raté. 

D. La naissance et le sevrage

Les ratons vivent en cage de maternité jusqu’à 20 jours, ensuite ils intègrent une cage à barreaux (type mary ou cage type jenny en général ), pour leur éveil. Jusqu’ici j’intégrais mes ratons à 4 semaines avec mes femelles, j’ai décidé de tester une autre méthode et de laisser les ratons avec la maman et une tata ( à 4 semaines ) jusqu’à leur 5e semaine. Je sépare les sexes à 5 semaines, les mâles rejoignent un tonton cool en cas de soucis d’hiérarchie, sinon ils sont intégrés directement à mes mâles. De la mise bas jusqu’au sevrage (a 6 semaines), les ratons recoivent une alimentation sont riche grâce à divers extras (légumes/fruits/pates/viande/oeuf). Le raton part en général à sa 6e semaine (je ne suis pas contre de faire partir un rat à 5 semaines si des contraintes de co voiturage l’oblige et à condition qu’il soit mis avec un adulte directement). Je demande aux adoptants de chercher un co voiturage dès la naissance s’ils le peuvent. Je m’assure bien sûr des futures conditions de vie du raton chez son adoptant avant de le confier.